[home]  

Paysages de grès en Europe
Passé, présent et futur

English version  Version française
Vianden (Luxbg.)
25-28 mai 2005
Page d'accueil

1ère | 2ème circulaire

Programme Inscription Photos Contact Liens
 

1ère circulaire


Télécharger la 1ère circulaire (revisée 13.12.2004) sous format pdf (225kB)


Fonds et objectifs de la conférence

L'Europe compte maintes régions gréseuses : elles abritent une faune et une flore spécifiques ; elles forment des paysages où des processus géomorphologiques dynamiques se produisent bien plus souvent que dans les paysages qui les entourent. Des processus géomorphologiques prononcés créent de forts gradients de conditions mésoclimatiques et des inversions de zone de végétation ; ils génèrent nombre de perturbations et de dynamiques importantes du milieu naturel. Récemment, ils ont souvent fait les frais de la diffusion désastreuse d'espèces envahissantes ; bien que la véritable raison soit inconnue, ceci peut être facilité par le fait que ces habitats comprennent beaucoup de milieux fortement dérangés idéalement adaptés à un envahisseur opportuniste. Tous ces aspects marquent leur différence avec les paysages environnants, aussi bien à l'heure actuelle que dans le passé. Durant une majeure partie de l'holocène ces milieux ont hébergé des écosystèmes et des espèces nettement différentes des autres paysages ; une partie des espèces sont clairement de nature rélictuelle. Beaucoup plus tard, quand les pratiques agricoles ont façonné le paysage européen, les régions de grès sont en général demeurées couvertes de forêts à un degré beaucoup plus élevé que d'autres types de paysage.

Les grès ne présentent pas uniquement un intérêt géologique et biologique. De forts gradients géomorphologiques ont forcé ses habitants à adopter des pratiques agricoles spécifiques et à développer des types d'agglomération spécifiques. Les paysages étranges des régions de grès ont attiré l'attention de l'homme, en particulier depuis la période romantique ; ils sont ensuite devenus d'importantes destinations touristiques avec une structure d'agglomération spécifique se développant autour d'une industrie touristique précoce.

Nous croyons que la spécificité des processus géomorphologiques et écologiques dans les régions gréseuses appellent à créer des liens beaucoup plus étroits entre les disciplines suivantes : géomorphologie, climatologie, histoire du paysage et biologie/écologie. Ceci représente un défi pour la science : dans aucun autre type de paysage le botaniste aura autant besoin de données sur la géomorphologie, ou un géomorphologiste sur l'hydrologie ; nombre d'exemples semblables pourraient être cités. Voici une liste de thèmes pouvant s'avérer intéressantes dans ce contexte:

  • Surfaces de grès comme 'mémoires' de processus environnementaux passés
  • Formation des paysages de grès : dépôt et érosion
  • Histoire de la végétation et paléo-écologie
  • Interaction de la végétation avec le relief gréseux
  • Régions gréseuses : îlots dans la mosaïque des paysages abritant des espèces rélictuelles de la flore et de la faune
  • Forêts en régions gréseuses
  • Etudes de cas de régions gréseuses individuelles : histoire naturelle, histoire et histoire de la conservation
  • Histoire de la colonisation des régions gréseuses par l'homme
  • Peintres romantiques à la découverte des régions gréseuses
  • Tourisme, histoire, impacts présents et futurs
  • Fragilité écologique des systèmes gréseux dans le paysage moderne : effets des changements de gestion, espèces invasives/non indigènes

Cette 2ème conférence internationale sur les paysages de grès contribuera à pérenniser l'effort consacré à jeter un pont entre toutes ces disciplines et lancé lors de la 1ère conférence à Doubice (2002, CZ). Nous espérons que cette conférence :

  • identifiera quels domaines de recherches peuvent employer les régions de grès en tant que systèmes modèles particulièrement appropriés (îlots d'habitat, dynamique de mosaïques du paysage à perturbation élevée, interactions entre végétation et climat) ;
  • facilitera les comparaisons entre les différentes régions de grès en Europe et ailleurs ;
  • établira des contacts et des coopérations entre des personnes intéressées aux régions de grès, au-delà des différentes disciplines et espaces géographiques ;
  • abordera les questions de conservation spécifiques aux régions de grès (tourisme, escalade, gestion de la restauration).

Programme préliminaire

Le programme scientifique consistera en conférences plénières, séances de poster, ateliers et excursions. Tous les participants seront limités à une présentation orale ou à un poster.

Nous prévoyons d'organiser la conférence autour des 4 thématiques suivantes

1. Evolution des paysages de grès : géologie et géomorphologie

C'est une roche bien typique qui est à l'origine de ces paysages de grès et pourtant chaque grès est quelque part différent, par sa composition minéralogique et par sa genèse. L'évolution géologique de la région montre actuellement un paysage avec de nombreuses formes d'érosion, des diaclases, des éboulis, ... et qui révèle en même temps les éléments de son histoire. L'érosion a formé des vallées étroites qui découpent un plateau qui plonge d'un côté (vers le sud-ouest) sous les formations plus jeunes et dont le bord opposé constitue le front d'une cuesta.

L'homme moderne se ressource dans le paysage pittoresque issu de cette formation gréseuse. Mais il se sert aussi du grès comme pierre de construction (sable, gravier, pierre de taille, ..) et pour l'eau potable (filtre et réservoir d'eau souterraine). L'homme a de tout temps profité de ce paysage: du relief pour se protéger, des plantes pour se nourrir, du bois pour se chauffer, des sources pour l'eau, des ruisseaux comme source d'énergie, …

2. Archéologie des paysages de grès : de la Préhistoire au Moyen-Âge

Le thème englobe les divers apports de l'archéologie à la connaissance des populations anciennes dans les limites données par le sujet. Les communications pourront consister en synthèses - régionales ou corrélant différentes régions européennes -, ou en présentations d'actualité sur un site ou un thème précis, concernant l'un des points suivants :

  • l'habitat et ses activités annexes, architecture,
  • les sépultures, l'anthropologie et la taphonomie en contexte gréseux,
  • pétroglyphes et art rupestre.

3. Flore, faune et microclimat des écosystèmes gréseux

Les formations de grès avec leurs formes d'érosions particulières sont connues pour leurs conditions microclimatiques particulières. Les larges amplitudes de l'humidité de l'air et de la température - y compris le phénomène d'inversion thermique - mènent à une diversité élevée de plantes et d'animaux. La prolifération d'espèces atlantiques et sub-atlantiques est remarquable, la présence d'espèces montagnardes ou sub-montagnardes souvent signifiante.

Hormis les plantes à fleurs, la diversité en ptéridophytes et la richesse en cryptogames non vasculaires comme les bryophytes et les lichens est en général extraordinaire. D'autre part, les éperons rocheux, de même que les forêts étendues et les valons humides offrent des habitats pour une faune diversifiée et abritent bon nombre d'espèces rares ou menacées.

4. Impacts humains sur les paysages de grès : menaces et conservation

Les paysages de grès ne font pas légion en Europe et il faut constater que bon nombre de ces sites exceptionnels sont devenus les victimes de leurs propres succès. Exploités et habités par l'homme depuis la préhistoire, visités et sollicités par l'homme moderne, qui recherche la détente et l'aventure dans ces paysages spectaculaires, les milieux fragiles du grès sont de plus en plus menacés. La majorité des impacts et leur intensité sont en corrélation directe avec le nombre des visiteurs. Beaucoup de préjudices sont rampants et se manifestent en premier lieu au niveau des sols, des petites structures et des micro-habitats, d'où la difficulté pour le non-initié de les reconnaître et de les éviter. Mais, parmi toutes les menaces qui pèsent actuellement sur la diversité des espèces et écosystèmes associés aux paysages gréseux, il y en a également qui ne sont nullement dus à la présence directe de l'homme. La pollution atmosphérique, le mitage des paysages, l'isolement génétique des espèces et des populations et les éventuels changement climatiques sont autant de problèmes graves et beaucoup plus difficiles à contrôler et à combattre que les impacts directs du visiteur et touriste.

Il est à saluer que les responsables et décideurs commencent à reconnaître que les milieux du grès sont rares et exceptionnels en Europe, mais qu'ils sont en même temps menacés et qu'ils méritent donc tous les efforts de sauvegarde et de protection possibles. Alors que les impacts directs de l'homme sont relativement vite maîtrisables par des campagnes d'information et de prévention, la tâche sera bien plus difficile pour parer les préjudices indirects et l'issue de ce difficile combat sera bien plus incertaine.

Horaire prévisionnel

Mardi

24 mai 2005

arrivée et inscription

Mercredi

25 mai 2005

excursion pré-conférence

Jeudi

26 mai 2005

inscription tardive, conférence

Vendredi

27 mai 2005

conférence

Samedi

28 mai 2005

clôture de la conférence, excursion post-conférence

Dimanche

29 mai 2005

départ

Le site du congrès

Le site du congrès a été transféré de Luxembourg à la ville de Vianden dû au manque de logement disponible en raison des nombreux événements dans le cadre de la présidence à Luxembourg.

Vianden est une petite ville touristique médiévale près de la frontière allemande dans le nord-est du Luxembourg. La conférence sera tenue dans le 'centre culturel Larei', un complexe de bâtiments avec tous les équipements et le confort nécessaires.

Le centre culturel Larei est situé au coeur même de Vianden à moins de cinq minutes à pied de la plupart des hôtels. La ville est entourée par une impressionnante coulisse de schiste (ne vous inquiétez pas, le grès du Luxembourg se situe à moins de 10 minutes de route : -). Plus d'informations sur Vianden et les environs sur http://www.islekercard.org.

Langues

Les langues officielles sont l'Anglais et le Français. Des traductions simultanées seront assurées dans les sessions plénières. Les documents seront bilingues. Les actes seront dans la langue dans laquelle les longs résumés auront été introduits.

Excursions

Une pré-excursion et une excursion congressiste seront proposées. Elles couvriront surtout les paysages du Grès de Luxembourg (Mullerthal, Echternach, Luxembourg-Ville et ses environs, régions frontalières). Les excursions devraient couvrir les trois thématiques suivantes :

  • géologie, minéralogie, géomorphologie, paléontologie et hydrologie des régions de grès;
  • flore des écosystèmes gréseux avec une attention particulière sur les cryptogames et la gestion de la forêt;
  • aspects historiques (sites préhistoriques, exploitation récente), tourisme et loisirs.

Appel à la présentation de communications et de posters

Il sera possible de présenter des communications orales (15' + 5' min discussion) et des posters. Toutes les présentations se feront en session plénière. Nous prévoyons l'organisation de plusieurs ateliers selon les intérêts des participants.

Au cas où trop de communications seraient introduites, nous donnerons priorité à celles dont le thème se rapprochera le plus aux buts de la conférence. Les auteurs de communications refusées seront priés de les présenter sous forme de poster.

Appel à l'envoi de résumés

Prière de nous faire parvenir un résumé de votre communication ou poster (max. 400 mots ou 3000 caractères) par voie électronique à l'adresse sandstone@symposium.lu, sous forme de fichier MS-Word (*.doc) ou Rich text-format (*.rtf). Veuillez utiliser votre nom comme nom de fichier. Si vous n'avez pas d'accès à l'email, veuillez faire parvenir votre contribution sur disquette au secrétariat de la conférence (cf. adresse ci-bas). Délai pour l'envoi des résumés : 15 janvier 2005.

Veuillez prévoir les informations suivantes dans le résumé : (1) s'agit-il d'une communication ou d'un poster, (2) titre du résumé en gras, (3) présentation de l'auteur et ses coordonnées, (4) texte du résumé, (5) mots-clé.

Hébergement

Chaque participant doit organiser lui-même son hébergement (excepté les personnes présentant une communication orale). L'organisateur proposera une liste d'hôtels sis à Vianden. Il est recommandé de réserver assez tôt.

Frais d'inscription

Les frais d'inscription seront réduits pour les étudiants de tous les pays membres et pour les scientifiques des nouveaux pays membres de l'Union européenne. Les frais d'inscription diffèrent selon la date de paiement :

 

Inscription précoce
<15 janvier 2005

Inscription tardive
>15 janvier 2005

Plein tarif

90 € 

110 €

Tarif réduit

45 € 

55 €

Le paiement de ces frais d'inscription donne l'accès à toutes les sessions, documents y compris les actes, réceptions, déjeuners, pauses-café ainsi qu'aux 2 excursions.

Inscription

Pour vous inscrire veuillez remplir de préférence le → formulaire en ligne sur le site Internet du congrès (www.symposium.lu/sandstone/). Ou bien veuillez remplir le formulaire ci-joint et envoyez-le par courrier ou par fax au secrétariat du congrès. Veuillez noter que la capacité du congrès est limitée. Délai d'inscription : 15 février 2005.

Paiement des frais d'inscription

Avant de procéder au virement des frais d'inscription, veuillez nous envoyer votre formulaire d'inscription. Le secrétariat vous informera s'il y a encore des places disponibles. Après confirmation vous pouvez procéder au virement (frais bancaires à votre charge) sur le compte n° IBAN LU54 1111 1329 0010 0000 au nom de la 'TRESORERIE DE L'ETAT CPTE MUSEE NAT D'HIST. NATURELLE' auprès de la banque 'P&T Luxembourg, L-1090 Luxembourg', code BIC 'CCPLLULL'. Veuillez mentionner 'inscription sandstone 2005' sur le virement. La date-limite pour le virement précoce est le 15 janvier, 2005.

Monnaie

La monnaie du Luxembourg est l'euro (EUR, €).

Annulation

Toute annulation doit être introduite par écrit auprès du secrétariat de la conférence. Si votre annulation nous parvient avant le 25 mars 2005 votre paiement sera remboursé (frais bancaires à votre charge). Aucun remboursement ne pourra être effectué pour des annulations après cette date.

Informations sur les organisateurs

Comité d'organisation de la conférence

Georges Bechet, directeur du Musée national d'histoire naturelle; Guy Colling, chercheur scientifique du Musée national d'histoire naturelle; Alain Faber, conservateur du Musée national d'histoire naturelle; Yves Krippel, collaborateur scientifique du Musée national d'histoire naturelle; Frantz-Charles Muller, président de la fondation 'Hëllef fir d'Natur' et de NATURA; Christian Ries, président de la Société des naturalistes luxembourgeois, conservateur du Musée national d'histoire naturelle; Jean-Marie Sinner, préposé du cantonnement de Diekirch, Administration des eaux et forêts; Fernand Spier, président de la Société préhistorique luxembourgeoise; Norbert Stomp, ancien directeur du Musée national d'histoire naturelle; François Valotteau, chercheur scientifique du Musée national d'histoire et d'art; Jean Werner, président du Groupe d'études ayant pour objet la conservation du patrimoine naturel de la Petite-Suisse luxembourgeoise.

Circulaire finale

La circulaire finale avec des informations sur le voyage et le programme détaillé sera issue en mars 2005. Elle sera également publiée sur le site Internet de la conférence.

Informations pratiques

Pour toute information, p.ex. concernant l'inscription, le voyage, l'hébergement etc. veuillez contacter le secrétariat de la conférence :

M. Christian RIES
Sandstone 2005 coordination
c/o Musée national d'histoire naturelle
25, rue Münster
L-2160 Luxembourg
Téléphone: (+352) 46 22 33 - 416
Télécopie, fax: (+352) 46 22 33 - 441
Courriel, email: sandstone@symposium.lu

Site Internet de la conférence

http://www.symposium.lu/sandstone


 
Le "Perekop", un éperon rocheux impressionnant près de Berdorf - © 1997 by Yves Krippel

Logo de la présidence du Conseil 2005

Dans le cadre de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne en 2005 et avec le concours du Ministère des affaires étrangères, du Ministère de l'environnement et du Fonds national de la recherche

Ministère de l'Environnement Luxembourg

Logo du Fonds national de la recherche

Logo du Musée national d'histoire naturelle de Luxembourg [www.naturmusee.lu]

AVIS JURIDIQUE → clause de non-responsabilitédroits d'auteur.

Admin